Maurice Alexander


Maurice ALEXANDER
(1900 - 1980)


Accordéoniste très prolifique qui fit les beaux jours de Columbia entre 1930 et 1956.

 1930 
- Le Chemin du paradis
- La Grande Mare
- Parade d'amour
- Sous les toits de Paris
 1931
- Après l'amour
- La Bande à Bouboule
- Le Capitaine Craddock
- Le Congrès s'amuse
- Le Roi du cirage
 1932 
- Embrassez-moi
- Il est charmant
   1934  
- Une nuit de folies
- C'était un musicien
  1936  
- Un mauvais garçon
  1940  
- Chantons quand même
 1941  
- Montmartre-sur-Seine
 1942  
- Romance de Paris
- Fièvres
 1943  
- Le chant de l'exilé



.

Dernière modification: 21 février 2016

1 commentaire:

  1. La vraie vedette de Pathé à cette époque n'est pas Péguri, mais plutôt Gardoni, incontestable plus gros vendeur de disques du style musette dans les années 1920/1930.

    RépondreSupprimer