Curiosités & Inclassables

Il arrive que certaines fois, le film indiqué sur l'étiquette du disque 78t n'existe tout simplement pas! Cette page sert de placard, où se retrouveront les chansons des films concernés en attendant de (peut-être!) avoir une page propre à son nom.


-------------------------------------------------------------------------------


*1* Valse pétillante du film Le Vin du Bonheur. Apparement ce film existe bel et bien, il s'agit en fait d'un petit film de propagande produit par les Grandes Compagnies de Champagne en 1938. Pour simplifier, c'est de la publicité.
Cette chanson est chantée par Fanély RÉVOIL en février 1936, Disque Gramophone K-7648




-----------------------------------------------------------------------------------

*2* Méfie-toi bien des mots d'amour (comment j'les cueille) du film Allo! Police. Une java franchouillarde issue d'un film... qui n'existe pas! Il existe bien le film Allo, Allo, Police, titre français du film américain Radio Patrol de 1932, mais on imagine mal cette chanson dans un polar américain. Pour l'instant, ce film reste donc introuvable.
Cette java est interprétée par l'Orchestre Musette André Bastien du Bal de La Grande Roue de Montmartre, sur disque Gramophone K-6728, enregistrée en septembre 1932.



----------------------------------------------------------------------------------

*3* Rien que tes yeux du film La voix du métal. Ce film existe également, mais il y a tellement peu d'informations à son sujet que tout ce qui le concerne est relatif. Il serait donc sorti en juin 1934. Seule chose certaine, Edwige FEUILLERE, qui était quand même assez connue à l'époque, fait partie de la distribution du film. Aucune affiche ni publicité trouvées sur ce film.
Cette valse est enregistrée sur disque Primivox M 0656, le chanteur en est donc inconnu, puisque ce label ne publiait que de façon anonyme ses disques.


----------------------------------------------------------------------------------

*4* Un pot-pourri comme il s'en faisait beaucoup à l'époque. Inclassable, car ce sont des extraits d'une dizaine de chansons dont certaines proviennent de films différents. Par exemple: Il est charmant, Un soir de réveillon, La Bande à Bouboule, Après l'amour, Gold Diggers of 1933, etc. Le jeu consistant à reconnaître ses chansons et à trouver leur film.
Maurice ALEXANDER, quant à lui, est un artiste qu'on retrouve assez fréquemment sur ce site. En effet, sur la période qui nous intéresse, il a enregistré avec son accordéon énormément de chansons différentes, dont beaucoup proviennent de film.
Ce pot-pourri de près de 7 minutes est tiré du disque Columbia DF 1548, publié en mai 1934


-------------------------------------------------------------------------------

*5* Sélection de danses et de chansons de film sonores, voilà un titre parfaitement en raccord avec le thème de ce site! Comme l'enregistrement précédent il est inclassable car c'est un pot-pourri de chansons de plusieurs films différents. Mais cette fois, ce n'est pas de l'accordéon, ce qui plaira à tout ceux qui ne sont pas fan de musette. On retrouve ici, en vrac: Le Capitaine Craddock, Chasing Rainbows, Ein Tango für Dich, Das Lied ist aus, etc... Des films allemands, car il s'agit d'un enregistrement allemand, plus exactement la 3ème partie d'un groupe de 4 faces.
Cette sélection est enregistrée par Alfred BERES et son Orchestre Jazz en juillet 1931 à Berlin pour le label Ultraphon. En France, le disque sort sous label Orfé, une petite marque qui, tous les jeudis, sortait un disque en plastique avec des enregistrements issus d'autres firmes.




-------------------------------------------------------------------------------

*6* Cette nuit... peut-être et Tingeling papa sont 2 chansons tirées du film allemand Heute Nacht Eventuell..., avec Fritz Schulz (on ne peut pas faire plus allemand comme nom!) et Jenny Jugo. La première a eu lieu à Berlin en avril 1930. En octobre, le film sort très discrétement en France, dans de toutes petites salles parisiennes. Il n'est même pas doublé en français; seules les chansons sont reprises par le ténor peu connu José Delaquerrière.
Le disque Gramophone K-6120 reprend ces 2 chansons du film. Elles ne sont même pas en français, ce n'est que le pressage français d'un disque enregistré en Allemagne. C'est le fameux Marek Weber, accompagné de son orchestre, qui a enregistré ces 2 faces, à Berlin, donc. Pas assez de matière pour faire une page sur le site, mais ces 2 chansons méritent d figurer ici.







----------------------------------------------------------------------------------

*7* Tendre est l'amour dans le port aurait pu être une valse musette bien franchouillarde, comme il en existe des dizaines et des centaines d'autres. Ce serait oublier son titre original: Schön ist die Liebe im Hafen, une valse composée pour le film allemand Herz ist Trumpf en décembre 1934. Dans les rôles principaux, on retrouve encore Jenny Jugo, accompagnée cette fois de Paul Hörbiger. Le film serait sorti en France en 1935, sous le titre Le Coeur est maître, mais seulement dans les régions de l'Est.
La chanson phare du film fut un énorme succès en Allemagne. On en trouve ici une version française, par Stefano et son Orchestre musette, sorti en 1935 sur disque Atout 4055.



----------------------------------------------------------------------------------

*8* Quand fleurit le mois de mai du film Les joyeuses femmes de Vienne. Un fox-trot viennois interprété par le chanteur marseillais ALIBERT, à l'époque où il n'avait pas encore l'accent chantant du Midi. Ce film, en réalité un film allemand, est sorti sous le titre Die lustigen Weiber von Wien, en mars 1931 à Berlin. On peut y voir Willi FORST. Le film est sorti en France, mais il est passé totalement inaperçu, difficile voire impossible d'en retrouver une trace. Reste ce disque qui témoigne de l'existence de ce film.
Ce fox-trot, interprété par ALIBERT du Théâtre des Deux-Ânes, est sorti en 1931 sur disque Pathé X.94235. Une découverte partagée par M. David Silvestre.


----------------------------------------------------------------------------------

*9* Le chant du Vaquero du film Manuela, Romance of the Rio Grande. Tango enregistré en France par Jean SORBIER, accompagné pour l'occasion de l'Orchestre Sud-Américain de José Maria Lucchesi, sans doute l'orchestre le plus typé argentin de Paris à cette époque. Il s'agit d'un film américain, sorti en France dans quelques rares salles en version originale. À la même époque se développe le cinéma parlant français, et les films nationaux monopolisent la quasi-totalité des cinémas (et des spectateurs), avec les grosses productions où jouent les stars d'Hollywood. Ce film n'étant qu'un petit film américain, il n'a pas trouvé sa place en France. On pouvait y voir Warner Baxter et Mona Maris. Il est sorti en 1929. Ce tango, par Jean SORBIER est sorti sur disque Columbia DF 41 en 1930. Une découverte partagée par M. David Silvestre.


----------------------------------------------------------------------------------

*10* À nouveau un pot-pourri, cette fois-ci parfaitement en raccord avec ce site; on croirait qu'il a été enregistré spécialement pour nous! En effet, il s'intitule tout simplement Allo, voilà mes films. Cet enregistrement a été fait par Henry GARAT himself, LA grande vedette des comédies musicales françaises. Souvenez-vous, c'est lui qui joue dans Le Chemin du Paradis, ce film mythique de 1930 considéré comme fondateur du genre en Europe. Le succès fut tel que dans les années suivantes, GARAT continua à tourner ce genre de film chantant, avec Lilian HARVEY bien sûr, mais également avec Meg LEMONNIER, et même Danielle DARRIEUX. Puis le filon s'épuisa, et GARAT disparu de la scène publique, chose qu'il eut beaucoup de mal à accepter. Mais nous n'en sommes pas encore là, et en 1935, quand il enregistre ce pot-pourri, il est au sommet de sa popularité, même si ses plus grands succès sont derrière lui. On retrouve dans ce pot-pourri bien sûr les grands succès du Chemin du Paradis, mais aussi de Princesse, à vos ordres! et de Il est charmant. À vous de les reconnaître!

Ce pot-pourri, enregistré par Henry GARAT accompagné par le très bon orchestre de WAL-BERG, est sorti en 1935 sur le disque Polydor 516.547.Une découverte partagée par M. David Silvestre.


----------------------------------------------------------------------------------

*11* Paradis du film A woman commands. Un film américain avec la grande star du muet Pola NEGRI. Une vraie catastrophe sur le plan financier: il a coutait deux fois plus cher que ce qu'il n'a rapporté comme recette. Pas facile de passer du muet au cinéma parlant quand on est une actrice polonaise à Hollywood. Elle n'est pas la seule à s'être cassé les dents avec les débuts du parlant. Tous les acteurs étrangers, stars des années 1920, ont vu leur carrière s'écrouler avec les talking movies. La faute à des accents trop prononcés, ou des voix trop disgracieuse. Si le beau Rudolph Valentino n'était pas mort en 1926, sa carrière se serait stopper net en 1929, sa voix était très désagréable à entendre.

Apparement, ce film n'a pas été distribué en France. Le fait que son titre soit écrit en anglais sur le disque confirme une non-distribution dans l'Hexagone. Il s'agit du disque Dorémi JS 8059, avec chanteuse anonyme bien sûre.



----------------------------------------------------------------------------------

*12* Deux voix dans l'ombre du film South of the Border. Un western chantant qui n'est jamais sorti en France à cause de la guerre. Tourné à l'automne 1939, il sort dans les salles américaines à la mi-décembre 1939. Gene AUTRY en est l'acteur principal. Bien que le film soit inédit en France, sa chanson éponyme a été un succès mondial, y compris ici, sous le titre Sérénade près de Mexico. Un succès chanté par les grandes vedettes comme Tino ROSSI ou Rina KETTY. Ici, c'est une version un peu différente puisque les paroles ne sont pas du tout les mêmes. Le titre a été adaptée par Deux voix dans l'ombre, une version presque méconnue qu'interprète pour nous Léo MARJANE, la doyenne de nos chanteuses qui a eu 101 ans en août 2013

Cet air a été enregistré en novembre 1939 sur disque Gramophone K-8414 par Léo MARJANE, accompagnée de l'Orchestre Wal-Berg.



----------------------------------------------------------------------------------

*13* Au bout du film est le nom d'un disque de Max ROGÉ, un peu un mélange des genres, à la fois sketch et pot-pourri. Édité aux débuts du cinéma parlant, ce disque reprend le nom de toutes les vedettes de l'écran d'alors, ainsi que la plupart des airs de chansons présents dans les films connus de ces années-là. Avec ces extraits de chansons, Max ROGÉ raconte une histoire. C'est une curiosité agréable à écouter, quand on en comprend les références.

Cette histoire qui fait plus de 6 minutes a été enregistré par Max ROGÉ en 1932 sur disque Pathé X.94344. Une découverte partagée par M. David Silvestre.




Dernière modification: 3 octobre 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire