4- La Crise et la Grande Dépression

Les années 1920 sont une période d'expansion économique, les prémices d'une société de consommation moderne. Les gens sortent traumatisés de la Grande Guerre, et ils ne pensent qu'à s'amuser. Cette période de légèreté est appelée Années folles en France, et Roaring Twenties en Amérique.

Mais la Krach boursier de 1929 va mettre fin à cette époque. Cette crise touche immédiatement le peuple américain, qui souffre dès l'hiver 1929/1930. En France, les premiers effets de la Crise ne se feront sentir qu'en 1932. Mais dans tous les pays, cette crise transparaît dans les films produits à cette époque, y compris dans les comédies musicales.



Voici par exemple la toute jeune Ginger Rogers chantant We're in the money dans le film Chercheuses d'Or de 1933

On retrouve le même genre de scène dans les films français. Dès 1930 par exemple, avec le film Le Roi des Resquilleurs, où comment se débrouiller sans argent. C'est en 1934 que le public français a pu admirer Albert Préjean et Danielle Darrieux (âgée de 17 ans!) dans le film La Crise est finie. Remarquez au passage comment le film français s'est inspiré de la scène américaine un peu plus haut.



Ces films seront de grands succès. Si bien que Chercheuses d'Or sera l'objet d'une série de film:
- Chercheuses d'Or
- Chercheuses d'Or de 1933
- Chercheuses d'Or de 1935
- Chercheuses d'Or à Paris


Ce qui ressort de ces films, c'est qu'ils sont tous très gais, malgré la Crise. C'était un moyen de redonner le moral au petit peuple qui vivait quotidiennement les effets de la Crise: chômage, marche de la faim, etc. D'ailleurs, la dernière scène du film Gold Diggers of 1933 dénonce cette réalité, en montrant de face la longue file d'anciens combattants crevant de faim dans la rue. Ce film, et cette scène en particulier, auront un tel impact aux États-Unis que le Président Roosevelt, fraîchement élu, accordera une pension aux Anciens Combattants.

Voici la fameuse scène. Impossible de rester insensible à ce spectacle quand on le voit pour la première fois. Comme quoi, la comédie musicale peut parfois être de l'art, et même faire avancer les choses. (Pour la voir sous-titrée en français, c'est ici)



La chanson est adaptée en français sous le titre Qu'avez-vous fait de mon amant?. En France, elle prend un sens tout particulier, à cause du million et demi de soldats morts au front pendant la Guerre. Voici la version de Germaine Sablon pour Gramophone, accompagnée par l'Orchestre Fred Adison.




-

Dernière modification: 3 octobre 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire