Jean LUMIÈRE


Dans les années 1930, trois chanteurs de charme étaient en concurrence dans le coeur des midinettes. Leur succès était immense, et partout la France, ils déplaçaient les foules. Pour Columbia, c'était Tino ROSSI. Pathé avait l'excusivité sur Réda CAIRE. Quant à Gramophone, c'est Jean LUMIÈRE qui tenait ce rôle. Des trois, c'est sans doute lui qui avait la meilleure technique de chant; ce n'est pas pour rien qu'il deviendra professeur de chant dans les années 1960, ayant pour élèves Mireille MATHIEU ou Cora VAUCAIRE.

Jean LUMIÈRE avait un répertoire bien particulier. Il ne se contentait pas d'enregistrer les chansons du moment; il enregistra de nombreuses chansons anciennes, notamment celles de DELMET ou FRAGSON. Ce qui lui permis d'être aimé non seulement des jeunes filles, mais également de leurs mères et de leurs grands-mères. C'est d'ailleurs avec une reprise d'une chanson de DELMET, La petite église, qu'il devient une grande vedette en 1934. Comme ses concurrents Tino ROSSI et Réda CAIRE, le succès l'entraîna au cinéma, et il eut son propre film à sa gloire, chose qui se faisait très souvent à l'époque.

Né en 1907 sous le nom de Jean ANEZIN, il est mort en 1979

   1931     
- Le Capitaine Craddock
- La Vagabonde
   1936     
- Une nuit à l'opéra
   1937     
- Le Chanteur de Minuit
Dernière modification: 30 octobre 2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire