Eva BUSCH


Ses enregistrements sont tous les mêmes: un orchestre assez simple comme accompagnement, et une voix avec un léger accent allemand chantant et parfois parlant sur des textes toujours profonds. Une impression d'élégance et de classe s'en dégagent.

On peut aimer ou ne pas aimer son style. Mais la vie d'Eva BUSCH ne mérite que l'admiration. Née Eva Zimmerman dans le Berlin de la Belle Époque, elle épouse le comédien Ernst Busch dans les folles années de l'après-guerre, à l'époque où Berlin est la ville la plus libre d'Europe. Or, Ernst Busch est communiste, et les nazis prennent le pouvoir en 1933... Le couple doit quitter son pays natal. Ils iront dans tous les pays d'Europe et en Amérique, pour atterir à Paris en 1937. Eva Busch y fera une carrière dans la chanson, et enregistrera des disques pour Columbia.

Mais en 1940, la France est envahie par l'Allemagne nazie. Eva Busch, à qui le gouvernement nazi avait retiré la nationalité allemande en 1937, est arrêtée en 1941, et déportée dans le camp de concentration pour femmes de Ravensbrück, à cause de ses opinions politiques. Ironie du sort, le Ministre de la Propagande, le Dr. Goebbels, qui adorait ses chansons, les fait passer à la radio allemande sous un autre nom...

Elle survivra à cette épreuve, et deviendra en Allemagne une légende vivante de la lutte contre le nazisme. Elle s'éteint bien des années plus tard, en 2001, à l'âge de 92 ans.


 1940
- Pages Immortelles

3 commentaires:

  1. Cette biographie passe sous silence le fait qu'elle ait été inquiétée à la libération - scandale majeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avez-vous plus de précisions sur cette information? C'est en effet anormal qu'elle ait pu être inquietée!

      Supprimer
    2. Deux hypothèses:
      elle semble avoir été liée à Jean Bérard de la maison de disques Columbia, lui-même collaborateur, et qui serait d'ailleurs à l'origine de l'arrestation d'Eva;
      Goebbels adorait ses chansons, dit-on.

      Supprimer