PILLS & TABET

Pills et Tabet

Jacques PILLS - Né en 1906 à Tulle, il reste le chanteur le plus connu du duo. Il monte à Paris pour faire ses études en médecine. Là, il est engagé comme boys dans les Revues de Mistinguett. Il a le physique pour; mais il a aussi une jolie voix. Avec un ami étudiant, du nom de Pierre, il forme un duo du nom de PILLS & WARD, entre 1929 et 1931. Ils sont assez connu pour pouvoir enregistré quelques disques, chez Odéon. Mais Pierre retourne à ses études.

Georges TABET - Né en Algérie en 1905, il est d'abord commerçant, et tient en amateur un petit orchestre de Jazz à Alger. Rêvant de gloire, il monte à Paris, où en tant que pianiste de jazz, il rencontre Pills & Ward. Pierre partant, il le remplace, et avec Jacques Pills, ils forment le nouveau duo PILLS & TABET, qui deviendra beaucoup plus connu. Tout d'abord, parce-que les groupes vocaux masculins sont à la mode (cf. les Comedian Harmonists). Et puis, parce-qu'ils décident de chanter les créations d'une jeune compositrice, Mireille, qui va grandement dépoussierer le monde de la chanson française. C'est ainsi qu'ils sont les créateurs de Couchés dans le foin, leur plus grand succès. On les voit dans des opérettes, au cinéma.

A la fin des années 1930, Jacques Pills se marie avec une autre vedette de la chanson française, Lucienne Boyer. Pills & Tabet, et Lucienne Boyer, sont en tournées mondiales. Mais en 1939, à la déclaration de guerre, le duo décide de se séparer. Ce qui n'empèche pas leurs carrières de se poursuivre. Jacques Pills deviendra chanteur de swing puis chanteur de charme. Après son divorce, il épouse Edith Piaf dans les années 1950. Il représente même Monaco au Concours Eurovision de la Chanson! Il meurt en 1970. Georges Tabet, lui aussi, enregistre quelques disques pendant la guerre. Il se reconvertira en tant que dialoguiste/scénariste au cinéma (il a notamment participé à la Grande Vadrouille!). Il est mort en 1984.

 1935  
- Roberta
 1936  
- Toi c'est moi
  1937 
- Prends la route



Dernière modification: 2 décembre 2012

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire