Marek WEBER



Marek WEBER
(1888 - 1964)


Marek WEBER est l'un de ces fameux chefs d'orchestre allemands qui vendirent des millions de disques à travers le monde entre 1925 et 1933. Sa carrière côtoie ainsi celle de Dajos BÉLA ou de Ben BERLIN. Grâce à ce succès important, leurs disques se retrouvent encore très facilement aujourd'hui.

Né en Galicie (alors en Autriche-Hongrie) en 1888, il part pour Berlin, comme beaucoup d'autres, au début du XXème siècle. Il faut dire que, malgré la défaite de 1918, la capitale allemande est devenue la ville la plus libre et la plus folle d'Europe! D'abord chef d'orchestre dans différents hôtels allemands à partir de 1914, il enregistre sa première chanson en 1919. Violoniste de formation, Marek Weber n'est pas un grand fan de la musique jazz venue d'Amérique. Il enregistre surtout des airs classiques, ou des valses de Vienne, mais aussi, des airs à la mode, un peu jazzy, parce-que ses musiciens le lui demandent.

En 1933, quand les nazis arrivent au pouvoir, Marek Weber préfère fuir, car il est juif. Tout comme Dajos Béla ou Ben Berlin. C'est la fin de la grande époque de la musique de Weimar en Europe. Weber part pour les USA, où il devient à la radio américaine le "Roi de la Valse". Après la Deuxième Guerre, il se retire du monde de la musique, pour ne mourir qu'en 1964 à Chicago.

Seuls ses enregistrements réalisés en France figurent sur ce site

 1931
- Le Capitaine Craddock
 1932
- Ronny







Dernière modification: 24 septembre 2016


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire