Dajos Béla


Dajos BÉLA
(1897-1978)


Chef d'orchestre né dans l'Empire russe, on le retrouve à Berlin dès la fin de la Grande Guerre. Avec son Orchestre, il enregistre tout. Ses disques sont vendus comme des petits pains. Mais étant juif, il préfère fuir l'Allemagne dès l'arrivée des nazis au pouvoir, en 1933. Il reste en France, où il continue à enregistrer, jusqu'en 1935. Il part alors pour l'Argentine.
On ne trouvera dans la liste ci-dessous que les films dont il a enregistré des chansons en France.

   1930  
- Le Chemin du Paradis
   1931  
- Le Capitaine Craddock


Dernière modification: 21 février 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire