Perchicot


Perchicot, pour l'état-civil André Perchicot. Quel drôle d'homme! Il a vécu plusieurs vies en une seule.

D'abord coureur cycliste avant la guerre de 1914. Et il est plutôt doué, puisqu'il est Champion de France cycliste sur piste en 1912. Il participe à la première course cycliste aux Etats-Unis, en 1913. Mais la guerre éclate, et il doit partir au front. Il est aviateur. Mais en 1916, son biplan est abattu. Perchicot est sérieusement blessé, mais il s'en sort. Malheureusement, les séquelles de ses blessures l'empêcheront de reprendre sa carrière cycliste... Pour plus d'infos sur Perchicot cycliste, voir ici.

Ne pouvant retourner au front, il décide de chanter pour ses camarades blessés, dans les hôpitaux. Quand la guerre se termine, ne pouvant reprendre sa vie d'avant-guerre, il décide de continuer dans la chanson. Et il connaîtra un petit succès, tout au long des années 1920 et 1930! Il signe chez Pathé, et enregistre près de 200 chansons. Son plus gros succès est La Sérénade de la Purée en 1929. Il fait des tournées en France, et même dans tout l'Empire colonial! Mais après un voyage en Afrique, il tombe gravement malade, et doit se retirer de la scène en 1939.. Il meurt en 1950, à l'age de 62 ans. Pour plus d'infos sur Perchicot chanteur, voir ici


 1931
- Le Capitaine Craddock


.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire